L’Art de la Traduction

Comment atteindre l’excellence dans la traduction

Le concept de traduction semble facile à appréhender. La plupart des gens s’imaginent qu’il s’agit de prendre un document et de le copier mot à mot dans une autre langue. Il est grand temps de rectifier ce malentendu.

La traduction – et il sera question ici de traduction de haute qualité – implique bien plus que cela. C’est quelque chose que nous pouvons tous saisir à un niveau élémentaire. Pensez à quelqu’un avec qui vous avez parlé et qui ne partage pas la même langue maternelle que vous. Vous le remarquez immédiatement, n’est-ce pas ? Votre interlocuteur ne place peut-être pas les verbes au bon endroit dans la phrase, ou oublie des mots pour faire des phrases plus simples, à la place d’un discours plus long, plus complexe.

Maintenant, imaginez que vous ayez besoin de faire traduire quelque chose de l’anglais vers le français, choisiriez-vous quelqu’un dont la langue maternelle est l’anglais pour faire la traduction ? Non, bien entendu ! Vous préférerez une traduction qui se lit naturellement dans la langue cible. C’est là toute une différence, ce qui ne peut être atteint que par un traducteur ayant une maitrise de son art, et qui saisit toutes les nuances d’une traduction efficace.

La traduction c’est de l’écriture créative

Si vous voulez juger par vous même à quel point une traduction peut perdre son essence lors de son interprétation, vous n’avez qu’à traduire quelque chose depuis autre langue dans votre langue natale en utilisant un outil comme Google traduction. Les mots ne couleront pas naturellement, et il sera assez clair que ce qui est traduit sonne probablement mieux dans la langue natale de l’auteur. Certaines personnes sont conscientes de ça, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

Avec une traduction de qualité vous serez assuré que :

Le traducteur n’utilise pas seulement les mots d’une autre langue. Il transpose également les idées d’un auteur depuis sa propre culture vers une autre culture.

Pensez aux livres traduits depuis une autre langue. Ce type de traduction constitue l’essence même de l’art de la traduction. Littéralement, les traducteurs sont des écrivains.

Deux éléments importants entrent en jeu lorsque vous faites traduire un document depuis votre langue natale dans une langue étrangère.

  1. Une langue est plus qu’un moyen de communication.
    Une langue est forgée par la culture des gens qui l’utilisent. C’est le médium du système de pensée d’un peuple. Les gens de différentes langues ont des cultures différentes ; ils pensent différemment et ont des codes différents. C’est même vrai entre différentes régions qui parlent la même langue. Par exemple, le français parlé au Canada est différent du français parlé en France.
  2. Une vraie traduction porte de façon efficace le message de l’auteur.
    Une vraie traduction ne s’improvise pas. En traduisant, vous prenez le message et les idées d’un auteur et vous vous en servez pour écrire un nouveau texte dans une autre langue, comme si vous étiez l’auteur. En faisant cela, vous écrivez pour un public différent ayant des codes culturels différents. Un traducteur professionnel sait capter l’essence du message de l’auteur et s’assurer de le traduire en utilisant les codes culturels qui font de l’auteur « l’un d’eux ».

La traduction n’est pas symétrique

Il existe une règle empirique qui est indéniable pour tous les traducteurs — sans aucune exception ! C’est :

On ne traduit que vers sa langue natale, jamais l’inverse.

Ça signifie qu’un traducteur dont la langue natale est le français, mais qui lit et parle également l’anglais ne traduit pas du français vers l’anglais. Il ne traduit que de l’anglais vers le français.

Notre langue natale est celle que nous maitrisons le mieux ; en particulier si nous vivons dans le pays où elle est parlée et que nous l’utilisons chaque jour. Dans notre langue natale nous connaissons :

Les trois points énumérés ci-dessus ne sont pas vrais pour les autres langues que quelqu’un peut parler, même en les parlant de façon courante. Ceux d’entre nous qui sont bilingues peuvent :

Ce qui différencie les traducteurs professionnels

Les actions de la plupart des gens sont ce qui les caractérise dans leur carrière. Pour un traducteur, ce sont ses mots qui le rendent unique par rapport à la masse de gens qui se disent « traducteurs ». Afin de se distinguer comme traducteur, il est nécessaire de s’assurer de recréer les pensées de l’auteur dans la langue natale de ce dernier, faute de quoi le résultat ne sera pas celui qui était attendu. Ne laissez personne vous convaincre du contraire ; sachez qu’il existe un art de la traduction.

TOFRENCH.COM ALL RIGHTS RESERVED