Comment perdre des clients en traduisant votre produit ?

Et surtout comment éviter cet écueil ?

Si vous vous demandez quel impact une traduction peut avoir sur vos clients, il existe a un site assez amusant qui compile des photographies prises un peu partout dans le monde, enfin un peu partout mais surtout en Asie, représentant des erreurs de traduction sur des menus de restaurant, des emballages de produits, des livres, etc. : www.engrish.com

Les vendeurs de ces produits qui ciblent un public anglophone ne se doutent probablement pas de l’effet que leur texte produit sur leur clientèle potentielle. Probablement pas l’effet escompté. Si ces erreurs de traduction font sourire, elles mettent pourtant en lumière un problème réel dans le monde du tourisme et du commerce international lorsqu’il s’agit d’avoir recours à la traduction de contenu. Qu’il s’agisse d’un site web, d’une documentation, ou d’une brochure, certaines entreprises considèrent la traduction comme étant quelque chose de totalement secondaire et d’une importance toute relative à laquelle il n’est pas nécessaire de consacrer de ressources conséquentes.

Un jour, le responsable d’un service de météorologie allemand qui vend ses services dans toute l’Europe à destination de particuliers et de professionnels m’a déclaré à propos de la traduction de leur site en français qu’ils préféraient consacrer leurs efforts sur leur cœur de métier plutôt que sur la traduction de leur produit, qu’ils jugeaient secondaire. Après tout, leurs clients sauraient bien reconnaitre la qualité de leur produit malgré une traduction faite à la va-vite. Ils s’étaient contentés d’une traduction automatique faite par Google et ils considéraient que cela suffisait amplement. Ce dont ils ne se rendaient absolument pas compte en revanche, c’est qu’en le lisant, la majorité du contenu de leur site n’avait absolument aucun sens. J’ai eu l’occasion d’en discuter avec certains de leurs clients potentiels qui avaient décidé de choisir une solution concurrente, moins performante, simplement parce qu’ils trouvaient le site totalement incompréhensible.

Pour toute personne déjà confrontée à une traduction automatique, à une traduction faite par quelqu’un qui ne traduit pas vers sa langue natale ou dans tous les cas à une traduction improvisée, cette approche peut paraitre absolument contre-productive. Pourtant, le recours à une traduction de haute qualité, réalisée de manière professionnelle, n’est pas toujours quelque chose d’évident dans le processus de vente de certaines entreprises qui s’essayent à l’international.

La communication est fondamentale pour vendre un produit, difficile de ne pas être d’accord sur ce point. Dès qu’on s’attaque à une clientèle internationale cependant, la communication devient un problème complexe, car non seulement il s’agit de transmettre un message dans une autre langue, mais également de l’adapter à la culture cible dont les codes et les valeurs peuvent être différents d’un pays à l’autre. Le markéting est un métier, la linguistique en est un également. Passer par les services d’un traducteur, natif dans la langue cible est indispensable lorsqu’il s’agit de franchir les barrières linguistiques, car il saura non seulement transposer votre message, mais également vous conseiller dans la meilleure façon de le faire.

TOFRENCH.COM ALL RIGHTS RESERVED